QUAZETTE
Notre infolettre mensuelle vous tient au courant des projets et travaux en cours.
 
Accueil > Le réseau > Membres > Chercheurs

Chercheurs

Qualaxia c'est la science au service de la population

Nous avons recruté des chercheurs chevronnés dans leur domaine. La qualité de ceux-ci est démontrée par la somme de leurs activités scientifiques et l'excellence de leurs publications. Nous privilégions ceux et celles dont l'approche est populationnelle et non pas purement clinique ou fondamentale.
Axe 1. Promouvoir et prévenir  l  Axe 2. Soigner et accompagner  l  Axe 3. Observer et évaluer

Axe 1. Promouvoir et prévenir

Guy Beauchamp, Ph.D.

Biographie : Guy Beauchamp est professeur régulier au département de Psychoéducation et de psychologie à l'Université du Québec en Outaouais ou il enseigne la psychopharmacologie, les méthodes de la recherche et les statistiques. Ses travaux examinent les trajectoires de vie en santé mentale et en lien avec la conduite suicidaire à partir de l'autopsie psychologique. À l'aide de la modélisation de la croissance mixte de données longitudinales, il identifie des groupes à trajectoires distinctes et établit par analyse acheminatoire les facteurs de risque reliés. D'autre part, il est impliqué dans un projet portant sur la campagne de promotion et de prévention en lien avec la santé mentale. À partir de ces études, il mesure la littératie en santé mentale des étudiants de niveau post-secondaire.


Champs d'intérêt : Trajectoire de vie des individus avec une conduite suicidaire ou un trouble de santé mentale, réussite scolaire post-secondaire et facteurs psychologiques, promotion et prévention en lien avec la santé mentale, analyses statistiques avec variables latentes et données longitudinales


Affiliation principale : Université du Québec en Outaouais


Téléphone : 819-595-3900, poste 2208




Claire Beaumont, Ph.D.

Biographie : Psychologue scolaire pendant 20 ans, Mme Beaumont est maintenant professeure titulaire à la faculté des sciences de l'Éducation à l'Université Laval, et chercheure au CRIRES. Elle est secrétaire générale de l'Observatoire international de la violence scolaire, a écrit près d'une centaine d'articles scientifiques et professionnels et donné tout autant de conférences ou d'ateliers de formation sur les sujets liés à son expertise. Depuis 2012, elle est titulaire de la Chaire de recherche sur la sécurité et la violence en milieu éducatif de l'Université Laval et dirige le groupe de recherche SEVEQ qui mène l'enquête visant à dresser le portrait de la violence dans les écoles québécoises.


Champs d'intérêt : Intervention et prévention de la violence à l'École, élèves en difficulté de comportement, coopération et entraide par les pairs en milieu scolaire, formation du personnel scolaire, mesure de la violence à l'école. (Axes 1-2 et 3)


Affiliation principale : Chaire de recherche sur la sécurité et la violence en milieu éducatif, Université Laval


Téléphone : 418-656-2131, poste 4178




Nancy Beauregard, Ph.D.

Biographie : Nancy Beauregard, détient un Ph.D. en santé des populations de l'Université d'Ottawa. Elle est professeure adjointe à l'École de relations industrielles de l'Université de Montréal. Elle est également chercheuse à l'Institut de recherche en santé publique de l'Université de Montréal (IRSPUM), au sein de l'Équipe de recherche sur le travail et la santé mentale (ERTSM) et du Groupe d'analyse psychosociale de la santé (Gap-Santé). Nancy Beauregard s'intéresse à l'influence du contexte organisationnel, et particulièrement de l'apprentissage organisationnel, sur la santé et la sécurité du travail. Ses recherches sur les secteurs d'activités et les professions à risque pour la santé et la sécurité du travail sont financées par l'Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST).


Champs d'intérêt : Santé et sécurité du travail, santé mentale au travail, santé des populations, apprentissage organisationnel, méthodologies mixtes.


Affiliation principale : École de relations industrielles, Université de Montréal


Téléphone : 514-343-6111, poste 2484




Sylvana Côté, Ph.D.

Biographie : Sylvana Côté est titulaire d'un doctorat en psychologie l'Université de Montréal et est professeure agrégée au département de médecine sociale et préventive de l'Université de Montréal. Ses travaux examinent les domaines de la psychopathologie développementale et de l'épidémiologie de la santé mentale au cours de la vie. Son programme de recherche est centré sur l'étude de la transmission intergénérationnelle des facteurs de risque pour les problèmes de santé mentale et l'efficacité de la prévention de ces problèmes par des services périnataux et préscolaires. Son programme de recherche s'articule autour de deux axes de recherche (étiologie et prévention) et un axe de transfert de connaissances.


Champs d'intérêt : déterminants psychosociaux de la santé mentale et de la maturité scolaire à l'enfance, antécédents des comportements antisociaux ou des troubles de l'humeur, services à la petite enfance, santé internationale.


Affiliation principale : Université de Montréal


Téléphone : 514-343-6963




Deborah Da Costa, Ph.D.

Biographie : Dre Da Costa est chercheuse à l'Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (IR-CUSM) et professeure agrégée à l'Université McGill. Sa recherche, guidée par une démarche biopsychosociale, se concentre sur l'effet des modificateurs psychosociaux et des facteurs comportementaux (par exemple, l'exercice physique) sur l'état de santé de patients souffrant de diverses maladies chroniques, ainsi qu'en relation à la dépression dans les populations à risque. Établissant par la suite la phase de transfert de connaissances de son programme mettant l'accent sur l'élaboration et l'évaluation des interventions probantes en e-santé afin de donner aux individus les connaissances et compétences nécessaires leur permettant d'améliorer leur santé et leur bien-être au cours de leur existence.


Champs d'intérêt : Transition à la parentalité, interventions en e-santé, dépression post-partum, bien-être, saines habitudes.


Affiliation principale : Département de médecine, Université McGill - Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (IR-CUSM)


Téléphone : 514-934-1934, poste 44723




Marthe Deschesnes, Ph.D.

Biographie : Marthe Deschesnes est chercheuse à l'Institut national de santé publique du Québec et professeure adjointe de clinique au département de médecine sociale et préventive de l'Université de Montréal. Elle est responsable du groupe de recherche sur les approches globales en promotion de la santé à base scolaire. Ses travaux actuels portent sur la diffusion de l'approche école en santé dans les écoles du Québec, avec un intérêt particulier pour l'étude des capacités organisationnelles nécessaires à l'implantation de ce type d'approche en promotion de la santé dans des écoles de milieux favorisés et défavorisés.


Champs d'intérêt : épidémiologie sociale, santé mentale et psychosociale des jeunes d'âge scolaire, diffusion d'approches globales en promotion de la santé en milieu scolaire, renforcement des capacités organisationnelles pour la promotion de la santé, collaboration intersectorielle.


Affiliation principale : Institut national de santé publique du Québec


Téléphone : 418-650-5115, poste 5540




Francine Ducharme, Ph.D.

Biographie : Francine Ducharme a complété une formation post-doctorale en santé mentale. Elle est titulaire de la Chaire Desjardins en soins infirmiers à la personne âgée et à la famille de l'Université de Montréal et membre de l'Académie canadienne des sciences de la santé. Ses travaux portent depuis plus de 20 ans sur la santé mentale des proches aidants.


Champs d'intérêt : Santé mentale des proches aidants des personnes âgées en perte d'autonomie ; développement et évaluation d'interventions psychoéducatives auprès des proches aidants ; gestion du stress des proches aidants


Affiliation principale : Centre de recherche, Institut universitaire de gériatrie de Montréal


Téléphone : 514-340-2800, poste 4772




Lise Gauvin, Ph.D.

Biographie : Lise Gauvin est professeure titulaire au Département de médecine sociale et préventive de l'Université de Montréal, chercheure au Centre de recherche du CHUM, et chercheure au Centre de recherche Léa-Roback sur les inégalités sociales de santé de Montréal. Elle est titulaire de la chaire IRSC/CRPO en santé publique appliquée sur les quartiers, le mode de vie, et le poids santé. Ses travaux s'inspirent de l'approche écologique appliquée à la santé publique. Elle participe à de nombreux projets de recherche sur les déterminants socio-environnementaux de la pratique régulière de l'activité physique, les interventions pour promouvoir la pratique régulière de l'activité physique au niveau populationnel, et les déterminants sociaux des comportements alimentaires déviants.


Champs d'intérêt : Activité physique, troubles de l'alimentation (anorexie et boulimie nerveuses), développement de mesures de l'environnement bâti et psychosocial dans les milieux de vie, analyses multiniveaux, psychologie de la santé, promotion de la santé au sein des populations, inégalités de santé.


Affiliation principale : Université de Montréal


Téléphone : 514-343-6087




Alain Marchand, Ph.D.

Biographie : Alain Marchand détient un Ph.D. en sociologie. Il est professeur agrégé à l'École de relations industrielles de l'Université de Montréal, chercheur boursier junior-2 du Fonds de la recherche du Québec-Santé, et chercheur à l'Institut de recherche en santé publique de l'Université de Montréal (IRSPUM). Il dirige l'Équipe de recherche sur le travail et la santé mentale (ERTSM) ainsi que le regroupement thématique majeur « Déterminants sociaux de la santé » de l'IRSPUM. Ses travaux de recherche financés par les IRSC et le FRQS portent sur l'intervention et l'analyse du rôle de la profession et des conditions pathogènes de l'organisation du travail sur l'occurrence de problèmes de santé mentale, d'abus d'alcool et de consommation de médicaments psychotropes.


Champs d'intérêt : Santé au travail, sécurité du travail, santé mentale, consommation d'alcool, consommation de médicaments psychotropes, conditions de travail, facteurs familiaux et personnels, culture organisationnelle, professions, stress, mesures physiologiques, méthodes quantitatives avancées.


Affiliation principale : École de relations industrielles, Université de Montréal


Téléphone : 514-343-6111, poste 1288




Brian L. Mishara, Ph.D.

Biographie : Brian L. Mishara est professeur au département de psychologie de l'Université du Québec à Montréal (UQAM) et directeur du Centre de recherche et d'intervention sur le suicide et l'euthanasie (CRISE). Il est vice-président du Conseil d'administration de Befrienders Worldwide, un réseau mondial de centres d'aide téléphonique. Il a été président de l'Association internationale pour la prévention du suicide (IASP). En plus de ses recherches et activités universitaires, Brian Mishara est l'un des fondateurs de Suicide Action Montréal et de l'Association québécoise de prévention du suicide (AQPS). Il a aussi évalué et développé le programme de promotion de santé mentale Les amis de Zippy et dirige le développement et l'évaluation du programme Passeport : S'équiper pour la vie.


Champs d'intérêt : Suicide, prévention du suicide, euthanasie et éthique, évaluation de programmes, promotion de la santé mentale des enfants.


Affiliation principale : Centre de recherche et d'intervention sur le suicide et l'euthanasie (CRISE)


Téléphone : 514-987-4832




Malgorzata Miszkurka

Biographie : Malgorzata Miszkurka passe plusieurs années dans le milieu de la recherche biomédicale où elle travaille sur le rôle des hormones (vasopressine et oxytocine) dans le développement cardiaque. En 2006, elle décide d'effectuer un changement de carrière et entreprend des études doctorales en santé publique à l'Université de Montréal. Son projet de recherche porte sur la dépression prénatale, où elle compare la santé des femmes immigrantes à celle des femmes nées au Canada. Son travail tient compte du modèle de transition des migrants et inclut la théorie sociale d'exposition et de vulnérabilité différentielles.


Champs d'intérêt : santé mentale pendant la grossesse, vulnérabilité des mères immigrantes, facteurs socioéconomiques et psychosociaux de la dépression prénatale, violence pendant la grossesse.


Affiliation principale : Agence de la santé publique du Canada - Région du Québec


Téléphone : 514-283-4081




Kareen Nour, Ph.D.

Biographie : Kareen Nour est titulaire d'un doctorat en santé publique de l'Université de Montréal. Elle est chercheure à la Direction de santé publique de la Montérégie, chercheure associée au CREGÉS et professeure adjointe de clinique au Département de médecine sociale et préventive de l'Université de Montréal. Elle a acquis une expertise en évaluation de programmes de santé publique, en développement de pratiques innovantes en matière de promotion de la santé chez les aînés et en analyse critique des pratiques et services de première ligne en santé mentale et en soins palliatifs dans la communauté.


Champs d'intérêt : L'évaluation, le développement de pratiques, la recherche quantitative, l'élaboration et la validation de grilles de collecte de données.


Affiliation principale : Direction de santé publique de la Montérégie


Téléphone : 450-928-6777, poste 3183




Emmanuel Poirel, Ph.D.

Biographie : Emmanuel Poirel est professeur adjoint à la Faculté des sciences de l'éducation de l'Université de Montréal. Il détient un doctorat en psychopédagogie de l'Université de Montréal et fait du counseling en gestion du stress en clinique privée depuis bientôt 15 ans. En 2010, il a obtenu deux prix de meilleure thèse au Canada (T.B Greenfield en administration scolaire et G.M. Dunlop en psychopédagogie). Il a accompagné plus de 50 entreprises dans la mise en place de programmes intégrés de santé globale au travail et a participé à l'élaboration de la première norme mondiale « Entreprises en santé » - BNQ 9700-800.


Champs d'intérêt : administration scolaire, stress professionnel, compétences émotionnelles, santé au travail, leadership, démarches de santé organisationnelle, écoles en santé, prévention et promotion, liens entre l'activité physique et la santé mentale.


Affiliation principale : Université de Montréal


Téléphone : 514-343-6111, poste 6413




Mai Thanh Tu

Biographie : Mai Thanh Tu est chercheuse à l'Institut de recherche en santé publique de l'Université de Montréal et professeure adjointe au Département de médecine sociale et préventive de l'Université de Montréal. Elle a un doctorat en neurosciences et une formation postdoctorale en santé publique et des populations. Elle s'intéresse aux liens entre le parcours de vie, le stress et la santé mentale des personnes vulnérables, et utilise des mesures biologiques pour comprendre comment le stress peut affecter leur santé.


Champs d'intérêt : stress, symptômes dépressifs, étude longitudinale, parcours de vie, personnes vulnérables (mères, enfants, personnes âgées, personnes immigrantes), pauvreté, mesures biologiques (p. ex. cortisol)


Affiliation principale : Institut de recherche en santé publique de l'Université de Montréal


Téléphone : 514-343-6111, poste 46993




Michel Vézina, M.D., MPH, FRCPC

Biographie : Médecin spécialiste en santé communautaire et professeur titulaire au Département de médecine sociale et préventive de l'Université Laval, le Dr Michel Vézina est également rattaché à la Direction de recherche du Centre de Santé et des Services sociaux de la Vieille Capitale.
Ses activités de recherche se concentrent autour de l'évaluation des liens entre l'organisation du travail et la santé, mesurés en termes de maladies mentales et cardiovasculaires. Les projets développés visent surtout à démontrer l'efficacité d'interventions sur l'organisation du travail pour réduire ces pathologies, de même que sur le harcèlement psychologique en milieu de travail.
Il est également responsable du Groupe scientifique sur la prévention des impacts des conditions et de l'organisation du travail sur la santé à l'Unité Santé au travail, Direction des risques biologiques et de la santé au travail à l'INSPQ.


Champs d'intérêt : Santé mentale au travail; harcèlement psychologique au travail, maladies cardio-vasculaires d'origine professionnelle.


Affiliation principale : Université Laval


Téléphone : 418-681-8787 poste 3800




Georgia Vrakas, Ph.D.

Biographie : Georgia Vrakas est professeure au département de psychoéducation de l'Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR). Elle détient un doctorat en psychologie communautaire de l'Université du Québec à Montréal (UQAM) et a fait son postdoctorat en santé publique à l'Université de Montréal et à l'Institut national de santé publique du Québec. Elle est chercheure régulière au Centre de recherche du CSSS-CAU de Bordeaux-Cartierville-Saint-Laurent. Elle est également affiliée au Centre de recherche et d'intervention sur le suicide et l'euthanasie de l'UQAM et au Groupe de recherche et d'intervention sur l'adaptation psychosociale et scolaire de l'UQTR.


Champs d'intérêt : santé mentale jeunesse, prévention et promotion en santé mentale, prévention du suicide, jeunes Inuits, jeunes adultes.


Affiliation principale : Université du Québec à Trois-Rivières


Téléphone : 418-659-2170, poste 2833




Axe 1. Promouvoir et prévenir  l  Axe 2. Soigner et accompagner  l  Axe 3. Observer et évaluer

Axe 2. Soigner et accompagner

Denise Aubé, M.D., M.Sc.

Biographie : Denise Aubé, M.D. est spécialiste en santé communautaire, chercheuse au GRIOSE-SM, médecin-conseil à l'Institut national de santé publique du Québec et professeure de clinique à l'Université Laval. Ses intérêts de recherche portent sur une meilleure compréhension des liens (interprofessionnels, interorganisationnels, intersectoriels) développés par les différents acteurs de première ligne avec leur environnement dans une perspective d'amélioration des soins et services (qualité, accessibilité, continuité). Elle se préoccupe également des défis posés par le transfert de connaissances.


Champs d'intérêt : services de première ligne, organisation des services en santé mentale, liens interprofessionnels et interorganisationnels, qualité des soins et des services, transfert de connaissances.


Affiliation principale : Institut national de santé publique du Québec


Téléphone : 450-650-5115, poste 5603




Dan Bilsker, Ph.D.

Biographie : Dan Bilsker, Ph.D., est psychologue, il travaille à titre de consultant pour le Centre for Applied Research in Mental Health & Addiction (Université Simon Fraser), la Commission de la santé mentale du Canada ainsi que d'autres organismes. Il est aussi professeur associé à la Faculté des sciences de la santé de l'Université Simon Fraser, et professeur adjoint d'enseignement clinique à la Faculté de médecine de l'Université de la Colombie-Britannique. De plus, il dirige un projet qui vise à améliorer le système de santé mentale au Canada en diffusant des connaissances sur les interventions d'autosoins assistées pour les personnes atteintes de troubles de l'humeur.


Champs d'intérêt : santé mentale, interventions d'autosoins, transferts des connaissances, troubles de l'humeur, organisation des services de santé mentale, qualité des soins et des services.


Affiliation principale : Université Simon Fraser


Téléphone : 778-709-7504




Michèle Clément, Ph.D.

Biographie : Michèle Clément est chercheuse au CSSS de la Vieille-Capitale et responsable de l'équipe GRIOSE-SM (Groupe de Recherche sur l'Inclusion sociale, l'Organisation des Services et l'Évaluation en Santé Mentale). Il s'agit d'un groupe issu d'un partenariat entre le CSSS de la Vieille-Capitale et le CRULRG (Centre de recherche Université Laval Robert Giffard). Elle est également professeure agrégée au département de médecine sociale et préventive de l'Université Laval. En tant que chercheuse principale, elle mène actuellement des travaux sur la participation des usagers au système de soins, sur les droits des usagers ainsi que sur les ressources non institutionnelles en santé mentale.


Champs d'intérêt : santé mentale, participation, perspective des usagers, droits, services de première ligne, modèle d'organisation des services, ressources non institutionnelles en santé mentale, rétablissement.


Affiliation principale : CSSS de la Vieille-Capitale, Centre affilié universitaire


Téléphone : 418-681-8787, poste 3834




Martin Drapeau, Ph.D.

Biographie : Le Dr. Drapeau est professeur agrégé de psychologie du counseling et de psychiatrie à l'Université McGill où il dirige le Groupe de Recherche sur les Processus Psychothérapiques (McGill Psychotherapy Process Research Group), et professeur associé à l'Université de Sherbrooke. Il est rédacteur de deux revues, Canadian Psychology/Psychologie Canadienne et Les Cahiers de la Recherche/Science & Practice, et est membre du comité de rédaction de diverses revues scientifiques. Le Dr. Drapeau a été tour à tour vice-président de l'Ordre des psychologues du Québec (OPQ) et membre de son comité exécutif et de son conseil d'administration, membre élu au Conseil des Représentants de l'American Psychological Association, et membres de plusieurs comités et groupes de travail de la Société Canadienne de Psychologie (SCP). Il est présentement président de la Section Clinique de la SCP. Ses intérêts en recherche sont principalement dans les domaines dela psychothérapie et du transfert de connaissances.


Champs d'intérêt : processus de psychothérapie, résultats de la psychothérapie, techniques thérapeutiques, facteurs précis et communs en psychothérapie, psychopathologie, dépression, et accès à la psychothérapie.


Affiliation principale : Université McGill


Téléphone : 514-398-4904




Marie-Josée Fleury, Ph.D.

Biographie : Marie-Josée Fleury est professeure agrégée au Département de psychiatrie de l'Université McGill et au Département d'administration publique de l'Université de Montréal. Elle est chercheuse au Centre de recherche du Douglas, Institut universitaire en santé mentale et au Groupe de recherche interdisciplinaire en santé (GRIS). Elle est détentrice d'une bourse de recherche de « Nouveau chercheur » des IRSC. Elle mène actuellement comme chercheuse principale plusieurs projets en lien avec l'organisation des services en psychiatrie et de première ligne.


Champs d'intérêt : organisation et performance des services sociosanitaires, intégration des services psychiatriques et des soins de première ligne en santé mentale, adéquation des services pour répondre aux besoins des personnes ayant des troubles graves de santé mentale, utilisation des services de santé mentale, implantation du changement


Affiliation principale : Centre de recherche du Douglas, Institut universitaire en santé mentale.


Téléphone : 514-761-6131, poste 4344




Louise Fournier, Ph.D.

Biographie : Louise Fournier est professeure agrégée au département de médecine sociale et préventive de la faculté de médecine de l'Université de Montréal. Elle est chercheuse au Centre de recherche du CHUM et à l'Institut national de santé publique du Québec. Elle est détentrice d'une chaire en santé publique appliquée IRSC-FRSQ-MSSS et c'est dans ce cadre qu'elle a mis sur pied le Réseau Qualaxia. Elle mène actuellement, comme chercheuse principale, plusieurs projets en lien avec les services de première ligne en santé mentale.


Champs d'intérêt : santé mentale publique, promotion et prévention, services de première ligne, amélioration de la qualité des soins, modèles d'organisation des soins, troubles anxieux et dépressifs, épidémiologie des troubles mentaux et de la santé mentale, transition à l'âge adulte, transfert de connaissances, évaluation d'implantation, recherche évaluative.


Affiliation principale : Centre de recherche du CHUM


Téléphone : 514-864-1600, poste 3623




Janie Houle, Ph.D.

Biographie : Janie Houle est professeure à la section communautaire du département de psychologie de l'Université du Québec à Montréal. Elle est chercheuse au Centre de recherche et d'intervention sur le suicide et l'euthanasie (CRISE), chercheuse associée au CRCHUM ainsi que collaboratrice à l'équipe Masculinités et Société affiliée au Centre de recherche interdisciplinaire sur la violence familiale et la violence faite aux femmes (CRI-VIFF). Ses travaux actuels portent sur les déterminants individuels, sociaux, communautaires et sanitaires de l'autogestion de la santé chez des personnes atteintes de dépression majeure. Selon une perspective de promotion de la santé, ses recherches visent à mieux comprendre comment la famille, le milieu de travail, la communauté et le réseau de la santé peuvent soutenir plus efficacement le développement du pouvoir d'agir des personnes atteintes de troubles dépressifs ou anxieux. Elle s'intéresse également à la collaboration entre la communauté et le réseau de la santé.


Champs d'intérêt : promotion de la santé chez les personnes atteintes de troubles mentaux, amélioration de la qualité des services de première ligne en santé mentale, soins en collaboration, rétablissement, autogestion de la santé, recherche évaluative, application des connaissances.


Affiliation principale : Département de psychologie, Université du Québec à Montréal


Téléphone : 514 987-3000, poste 4751




Laurence J. Kirmayer, M. D., FRCPC

Biographie : Laurence Kirmayer est professeur titulaire de la chaire James McGill et directeur de la Division de psychiatrie sociale et transculturelle de l'Université McGill. Il est également rédacteur en chef de Transcultural Psychiatry, une revue scientifique trimestrielle publiée par Sage (R.-U.) et dirige l'Unité de recherche sur la culture et la santé mentale du Département de psychiatrie de l'Hôpital général juif de Montréal. Il poursuit des recherches sur les services de santé mentale pour les immigrants et les réfugiés, la psychiatrie en soins de première ligne, la santé mentale des peuples autochtones et l'anthropologie associée à la psychiatrie. Il a fondé et dirige le Programme estival annuel et l'Institut d'études avancées en psychiatrie culturelle de l'Université McGill, en plus de diriger le Réseau national de recherche en santé mentale chez les Autochtones. Il a corédigé les ouvrages suivants : Current Concepts of Somatization (American Psychiatric Press); Understanding Trauma: Integrating Biological, Clinical, and Cultural Perspectives (Cambridge University Press); Healing Traditions: The Mental Health of Aboriginal Peoples in Canada (University of British Columbia Press); et Encountering the Other: The Practice of Cultural Consultation (Springer SBM).


Champs d'intérêt : consultation culturelle en santé mentale, accès et obstacles aux soins de santé mentale des immigrants, somatisation en soins de première ligne, concepts culturels de la santé mentale et de la maladie dans les communautés inuites, facteurs de risque et de prévention du suicide chez la jeunesse inuite, et résilience des peuples indigènes.


Affiliation principale : Département de psychiatrie, Université McGill


Téléphone : 514-340-7549




Lise Lamothe, Ph.D.

Biographie : Lise Lamothe est professeure agrégée au département d'administration de la santé de la faculté de médecine de l'Université de Montréal. Elle est chercheuse associée à la chaire GETOS, membre chercheur du GRÉAS, chercheuse associée CEFRIO et chercheuse associée CAPP. Elle agit également à titre de membre du comité de direction du conseil d'administration de l'Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal, membre du conseil d'administration du CSSS Bordeaux-Cartierville-St-Laurent et membre du Conseil du médicament. Ses travaux portent sur la gouverne et la transformation des organisations de santé, plus spécifiquement sur les dynamiques professionnelles associées à la transformation des organisations de santé dans divers secteurs cliniques, notamment dans le domaine de la santé mentale. Elle s'intéresse également aux dynamiques associées aux fusions d'établissements et à la formation des réseaux de services intégrés ainsi qu'aux effets structurants des NTIC dans la transformation des processus de soins et de services.


Champs d'intérêt : dynamiques interprofessionnelles, gestion des organisations de santé, transformation des organisations de santé, soins intégrés.


Affiliation principale : Université de Montréal


Téléphone : 514-343-7983




Eric Latimer, Ph.D.

Biographie : Eric Latimer, Ph.D., est économiste de la santé, chercheur à l'Institut universitaire en santé mentale Douglas, et professeur agrégé au département de psychiatrie à l'Université McGill. Il est également professeur associé au département d'économie et d'épidémiologie, biostatistique et santé au travail de l'Université McGill et au département d'administration de la santé de l'Université de Montréal. Ses travaux portent principalement sur les services adressés aux personnes souffrant de troubles mentaux graves, notamment le suivi intensif en équipe (modèle ACT), le soutien à l'emploi, et aussi la pratique pharmacologique auprès de cette population. Il est actuellement chercheur principal pour le site de Montréal d'un projet national de recherche et de démonstration sur l'itinérance et la santé mentale (projet Chez soi); un projet financé par la Commission de la santé mentale du Canada. Il est également chercheur principal sur un projet de partenariat concernant le suivi intensif et le soutien d'intensité variable. Il est co-chercheur sur plusieurs autres projets, plusieurs d'entre eux portant sur le soutien à l'emploi, au Canada, aux états-Unis et au Royaume-Uni.


Champs d'intérêt : services adressés aux personnes souffrant de troubles mentaux graves, suivi intensif en équipe, soutien à l'emploi, utilisation des antipsychotiques, économie de la santé appliquée aux services de la santé mentale.


Affiliation principale : Institut universitaire en santé mentale Douglas et Université McGill


Téléphone : 514-761-6131, poste 2351




Alain Lesage, M.D.

Biographie : Le Dr Alain Lesage est médecin psychiatre et directeur associé du Centre de recherche Fernand-Séguin. Il est professeur titulaire et chercheur au département de psychiatrie de l'Université de Montréal et co-directeur du Réseau québécois de recherche sur le suicide. Les travaux du Dr Lesage concernent l'évaluation des procédures pour mesurer les besoins de soins et de services des personnes souffrant de troubles mentaux graves ou encore des personnes souffrant de troubles mentaux dans la population générale.


Champs d'intérêt : recherche évaluative et épidémiologie sur les besoins de soins et de services pour les personnes souffrant de troubles mentaux graves et persistants, recherche sur les services de santé mentale, suicide.


Affiliation principale : Centre de recherche Fernand-Seguin


Téléphone : 514-251-4000, poste 2365




Marc Martineau

Biographie : Monsieur Martineau est psychologue, professeur de psychologie au niveau collégial et chercheur. Il cordonne actuellement le programme « Je tiens la route » en prévention/promotion de la santé mentale au Cégep de l'Outaouais. Son travail en clinique, en enseignement et en recherche se centre sur la santé mentale des jeunes, particulièrement chez les adolescents et les jeunes adultes en crise. Il se penche actuellement sur les facteurs de réussite scolaire chez les étudiants du Cégep et évalue l'efficacité de programmes de promotion de la santé mentale.


Champs d'intérêt : Santé mentale chez les jeunes, santé mentale positive, suicide, intervention en situation de crise, motivation scolaire.


Affiliation principale : Cégep de l'Outaouais


Téléphone : 819-770-4012




Jane McCusker, M.D., Ph.D.

Biographie : Jane McCusker est professeure titulaire au département d'épidémiologie, de biostatistique et de santé au travail de l'Université McGill. Elle est directrice et chercheuse au département d'épidémiologie clinique et d'études communautaires du Centre hospitalier de St. Mary. Elle mène actuellement comme chercheuse principale plusieurs projets portant sur la santé mentale chez les adultes souffrant de maladies physiques chroniques concomitantes, sur la dépression de première ligne et sur l'état confusionnel aigu (délire) dans les établissements de soins de longue durée.


Champs d'intérêt : dépression, délire, gestion des maladies chroniques, utilisation des services d'urgence, amélioration de la qualité des soins, transfert de connaissances.


Affiliation principale : Département d'épidémiologie clinique et d'études communautaires, Centre hospitalier de St. Mary, affilié à l'Université McGill


Téléphone : 514-345-3511, poste 5060




Marie-Hélène Morin, M.Sc.

Biographie : Marie-Hélène Morin est travailleuse sociale et professeure en travail social à l'Université du Québec à Rimouski (UQAR). Elle détient une maîtrise en service social et elle est candidate au doctorat de l'École de service social de l'Université Laval. De manière générale, elle s'intéresse aux pratiques qui favorisent l'adaptation des membres de la famille qui doivent composer avec le trouble mental de l'un des leurs, notamment dans le contexte des premières psychoses. Elle se passionne également pour la formation d'étudiants en travail social et pour l'accompagnement d'intervenants qui se consacrent à l'intervention individuelle et familiale dans le champ des pratiques en santé mentale.


Champs d'intérêt : expérience des membres de la famille engagés dans un rôle de soutien, intervention familiale dans le champ de la santé mentale, approche collaborative entre la famille et les intervenants, pratiques axées sur la réadaptation psychosociale et le rétablissement.


Affiliation principale : Département de psychosociologie et travail social, Module de travail social, Université du Québec à Rimouski (UQAR)


Téléphone : 418-723-1986, poste 1246




Claire Page, Inf. Ph.D.

Biographie : Claire Page, Ph.D. (sciences biomédicales, psychiatrie sociale) est professeure au Département des sciences infirmières à l'Université du Québec à Rimouski. Après avoir exercé son métier d'infirmière clinicienne en psychiatrie pendant plus de 13 ans, elle a d'abord poursuivi des travaux de recherche associés à la dépression chez la femme adulte, puis à l'intervention des équipes de première ligne en santé mentale. Ses activités d'enseignement l'ont amenée à s'intéresser à la stigmatisation dont les personnes atteintes de troubles mentaux font l'objet dans les services de santé généraux (urgences, CLSC, départements de médecine et de chirurgie, etc.). Elle s'intéresse à l'élaboration d'outils de formation novateurs, à l'aide de certains moyens technopédagogiques actuels, dans le but de mieux sensibiliser les soignants au phénomène de la stigmatisation et d'améliorer les soins dispensés à cette clientèle. Cet objectif se situe dans la perspective du renforcement des services de première ligne en santé mentale, orientation lancée dans le Plan d'action en santé mentale 2005-2010. Enfin, elle assure un leadership provincial dans le développement de la concentration en santé mentale du programme de maîtrise en sciences infirmières.


Champs d'intérêt : Services de première ligne en santé mentale, pratique infirmière en santé mentale, stigmatisation et relation thérapeutique (empathie).


Affiliation principale : Université du Québec à Rimouski


Téléphone : 418-723-1986, poste 1845




Pasquale Roberge, Ph.D.

Biographie : Pasquale Roberge est professeure adjointe au département de médecine de famille de l'Université de Sherbrooke. Elle est également chercheuse au sein du Groupe de recherche PRIMUS / Centre de recherche clinique Etienne-Le Bel – CHUS. Psychologue de formation, elle s'intéresse à l'utilisation de services de santé mentale des personnes atteintes de troubles anxieux et dépressifs, ainsi qu'à l'innovation dans l'organisation et la prestation de soins et de services de première ligne en santé mentale.


Champs d'intérêt : troubles anxieux, dépression majeure, organisation et prestation de soins et de services de santé mentale, indicateurs de qualité, psychothérapie, partage et utilisation des connaissances.


Affiliation principale : Université de Sherbrooke


Téléphone : 819-346-1110, poste 13814




Monique Séguin, Ph.D.

Biographie : Spécialiste de la prévention du suicide et du deuil, Monique Séguin est chercheuse au Groupe McGill d'études sur le suicide (GMES) à l'Institut Douglas et professeure au département de psychologie et de psychoéducation de l'Université du Québec en Outaouais.
Elle s'intéresse principalement à la question du deuil après un suicide et aux stratégies d'intervention à la suite d'un décès par suicide. Elle se penche aussi sur les trajectoires de vie de patients suicidaires. Elle a entre autres introduit la notion de « crise suicidaire » et a conçu un guide à l'intention des intervenants communautaires pour mieux questionner et encadrer les personnes aux prises avec des idées suicidaires.


Champs d'intérêt : suicide, deuil, facteurs de risque et de protection chez les personnes suicidaires, intervention et meilleures pratiques cliniques.


Affiliation principale : Institut universitaire en santé mentale Douglas


Téléphone : 514-761-613, poste: 3463




Louise St-Arnaud, Ph.D.

Biographie : Louise St-Arnaud est professeure et directrice de la Chaire de recherche du Canada sur l'intégration professionnelle et l'environnement psychosocial de travail à l'Université Laval. Elle est également membre du Groupe de recherche sur les impacts sociaux et psychologiques du travail du CLSC Haute-Ville-Des-Rivières à Québec.
Elle détient un doctorat en sciences biomédicales de l'École de réadaptation de l'Université de Montréal et le sujet de sa thèse portait sur La réinsertion professionnelle face à un problème de santé mentale. Elle possède aussi une maîtrise en psychologie, une maîtrise en santé communautaire et un diplôme de deuxième cycle en santé au travail.


Champs d'intérêt : santé mentale au travail, réinsertion professionnelle, psychodynamique du travail, environnement psychosocial de travail.


Affiliation principale : Université Laval


Téléphone : 418-656-2131, poste 4135




Gilles Tremblay, Ph.D.

Biographie : Gilles Tremblay est professeur à l'École de service social de l'Université Laval et docteur en sciences biomédicales. Tous ses travaux de recherche portent sur les hommes et les masculinités, particulièrement sous l'angle de l'intervention. Ses années d'étude et de recherche et sa participation régulière à des congrès internationaux lui ont permis d'établir des liens avec une trentaine de chercheurs, dans une vingtaine de pays. Il s'emploie activement à mettre sur pied un réseau international de chercheurs sur les réalités masculines. Il est responsable de l'équipe de recherche Masculinités et Société, laquelle regroupe 25 chercheurs d'une dizaine d'universités et de collèges, et il a également été membre du comité de travail en matière de prévention et d'aide aux hommes (rapport Rondeau, publié en 2004).


Champs d'intérêt : agressivité et violence, réalités masculines, construction du genre, méthodologie de l'intervention sociale auprès des individus et des familles, modèles de pratiques, fondements théoriques du travail social, supervision et encadrement professionnel, santé mentale.


Affiliation principale : Université Laval


Téléphone : 418-656-2131, poste 12671




Helen-Maria Vasiliadis, Ph.D.

Biographie : Helen-Maria Vasiliadis est professeure adjointe au Département des sciences de la santé communautaire de la Faculté de médecine et des sciences de la santé de l'Université de Sherbrooke. Elle est également chercheuse au Centre de recherche de l'Hôpital Charles LeMoyne. Elle est présentement chercheuse-boursière du FRSQ et son programme de recherche vise à définir des paramètres d'un système de soins de santé mentale équilibré, c'est-à-dire qui peut soutenir adéquatement, et de façon complète, les services psychiatriques offerts à la population. Sa recherche porte sur les déterminants associés à l'utilisation des services en santé mentale de la population (équité et accessibilité), à l'analyse des coûts, à l'efficacité des services de santé auprès de différents clients psychiatriques, à la qualité de vie et à l'évaluation de programmes.


Champs d'intérêt : épidémiologie, santé mentale, économie de la santé.


Affiliation principale : Université de Sherbrooke


Téléphone : 450-466-5000, poste 3701




Axe 1. Promouvoir et prévenir  l  Axe 2. Soigner et accompagner  l  Axe 3. Observer et évaluer

Axe 3. Observer et évaluer

Antonio Ciampi, Ph.D.

Biographie : Antonio Ciampi est professeur agrégé au département d'épidémiologie, biostatistique et santé au travail de l'Université McGill et chercheur à l'Hôpital St. Mary's, Montréal. Il a également été chercheur à l'Hôpital des Enfants de Montréal, à l'Institut de Cardiologie de Montréal et au Ontario Cancer Institute à Toronto, en plus d'avoir été professeur à l'Université de Toronto et à l'Université de Zambie. Il partage ses activités de recherche entre des travaux méthodologiques visant à améliorer l'analyse des données biomédicales et des études cliniques et épidémiologiques en collaborations multidisciplinaires. Il a développé, entre autres, une méthodologie pour la construction d'arbres de prédiction. Par ailleurs, il travaille sur de nouvelles méthodes d'extraction de connaissances à partir de grandes bases de données. Il a travaillé en oncologie, pédiatrie, cardiologie, médecine familiale et gérontologie. Il s'intéresse surtout aux aspects psychosociaux de la santé et de la maladie, sans négliger les nouvelles possibilités qu'offrent l'épidémiologie génétique et la bioinformatique.


Champs d'intérêt : problèmes de classification et de classement, courbes de survie en biostatistiques et épidémiologie, modèles mathématiques et statistiques de la différenciation cellulaire, indices de santé, mesure de la qualité de vie, théorie de la décision en médecine.


Affiliation principale : McGill University


Téléphone : 514-398-1584




Andrée Demers, Ph.D.

Biographie : Andrée Demers détient un Ph.D. en économie et sociologie du travail de l'Université d'Aix-Marseille II (Aix-en-Provence, France). Elle est présentement professeure titulaire au Département de sociologie de l'Université de Montréal. Elle est aussi chercheuse à l'Institut de recherche en santé publique de l'Université de Montréal (IRSPUM) et au sein de l'Équipe de recherche sur le travail et la santé mentale (ERTSM). Ses travaux de recherche s'ancrent dans le paradigme des déterminants sociaux de la santé. Ses travaux ont notamment porté sur les contextes situationnels et relationnels de consommation d'alcool et sur les mécanismes par lesquels l'organisation du travail et les conditions objectives et subjectives de travail affectent de la santé mentale, en portant une attention particulière les rapports de genre.


Champs d'intérêt : Sociologie de la santé, comportements de santé, santé mentale.


Affiliation principale : Département de sociologie, Université de Montréal


Téléphone : 514-343-6111, poste 3766




Aline Drapeau, Ph.D.

Biographie : Aline Drapeau est chercheuse au Centre de recherche Fernand-Seguin, chercheuse adjointe au département de psychiatrie de l'Université de Montréal et boursière du FRSQ. Elle est épidémiologiste (Ph.D., Université McGill) et a aussi une formation en santé communautaire (M.Sc.) et en anthropologie (B.Sc.). Ses champs de recherche s'articulent autour de l'étude de l'influence de l'ancrage social sur le comportement et l'attitude des femmes et des hommes par rapport à la maladie mentale et au recours aux services. Ses recherches actuelles sont financées par le FRSQ et les IRSC et portent sur la déclaration du recours aux services en santé mentale dans les enquêtes populationnelles et sur les facteurs associés à la détresse psychologique chez les hommes et les femmes à l'adolescence, chez les adultes et chez les aînés.


Champs d'intérêt : épidémiologie psychosociale, santé et maladie mentale, détresse psychologique, recours et non-recours aux services, processus de rétablissement, genre et sexe, ancrage social, culture, comportement et attitude, enquêtes populationnelles.


Affiliation principale : Centre de recherche Fernand-Seguin


Téléphone : 514-251-4015, poste 3538




Arnaud Duhoux, Ph.D.

Biographie : Arnaud Duhoux est professeur à la Faculté des sciences infirmières de l'Université de Montréal. Il détient une maîtrise en santé communautaire ainsi qu'un doctorat en Santé publique (épidémiologie) de l'Université de Montréal. Durant sa recherche doctorale, sous la direction de Louise Fournier, Arnaud Duhoux s'est intéressé à la qualité des soins que reçoivent les personnes qui souffrent de dépression majeure et qui consultent en première ligne au Québec. Il a également obtenu une bourse du FRQ-S pour un stage postdoctoral lors duquel il pourra développer ses travaux de recherche sur la qualité des soins. Il rejoint pour deux ans le CRSEC, un centre de recherche de l'Université d'Ottawa. Arnaud Duhoux a toujours eu un intérêt particulier pour les inégalités de santé et les populations vulnérables. Il a donc voulu poursuivre ses travaux sur la qualité des soins, mais auprès d'une population particulièrement fragilisée : les personnes itinérantes.


Champs d'intérêt : Épidémiologie, santé publique, épidémiologie de la santé mentale, première ligne, santé mentale publique, mesure de la qualité des traitements de la dépression.


Affiliation principale : Université de Montréal


Téléphone : 514-343-6111, poste 37126




Joanne Lavoie

Biographie : Joanne Lavoie est infirmière clinicienne, assistante de recherche pour le Dr. Michel Maziade (M.D., FRCP(C), C.Q. Professeur titulaire de psychiatrie, Faculté de médecine, Université Laval, Titulaire de la chaire de recherche du Canada en génétique des maladies neuropsychiatriques), au centre de recherche de l'IUSMQ depuis septembre 2011. Elle a travaillé durant 10 ans comme infirmière à l'Institut dans différents secteurs, mais principalement durant les dernières années avec les personnes présentant des troubles sévères de la personnalité et des personnes présentant des troubles de l'humeur. Elle est aussi étudiante à la maîtrise en santé mentale et soins psychiatriques depuis septembre 2012.


Champs d'intérêt : La santé mentale mais plus spécifiquement, la prévention chez les jeunes à risques, l'approche du rétablissement et la stigmatisation en santé mentale, ainsi que la pratique infirmière avancée en santé mentale.


Affiliation principale : Centre de recherche de l'institut universitaire en santé mentale de Québec


Téléphone : 418-663-5000, poste 4875




Jean-Frédéric Lévesque, M.D. Ph.D.

Biographie : Jean-Frédéric Lévesque est titulaire d'un doctorat en santé publique de l'Université de Montréal et médecin spécialiste en santé communautaire. Il est actuellement directeur scientifique de l'analyse et de l'évaluation des systèmes de soins et services à l'Institut national de santé publique du Québec. Professeur adjoint de clinique au Département de médecine familiale de l'Université de Montréal, le docteur Lévesque est aussi chercheur au Centre de recherche du Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CRCHUM) et chercheur-boursier clinicien du Fonds de la recherche en santé du Québec. Ses activités de recherche portent sur l'analyse de l'impact de différents modèles d'organisation des soins de première ligne sur l'expérience de soins de la population et la prise en charge des maladies chroniques. Il a récemment occupé la fonction de commissaire adjoint à l'appréciation et à l'analyse au Commissaire à la santé et au bien-être du Québec.


Champs d'intérêt : planification de la santé, organisation des systèmes de soins et services, indicateurs, coopération internationale, accès aux soins de santé, problématiques urbaines de santé, utilisation des services de santé, accès aux soins dans les pays en développement, évaluation de la performance du système de santé, analyse de l'impact des réformes des systèmes de santé.


Affiliation principale : Institut national de santé publique du Québec


Téléphone : 514-864-1600, poste 3616




Lily Lessard, Inf. M.Sc., candidate Ph.D.

Biographie : Lily Lessard est infirmière et professeure au département des sciences infirmières de l'Université du Québec à Rimouski. Dans le cadre de sa formation au 2e et 3e cycle et de ses recherches, elle s'est spécialisée dans le domaine de l'organisation des services de santé, avec un intérêt tout particulier pour l'évaluation des services de première ligne généraux et en santé mentale et la collaboration interdisciplinaire. Comme infirmière, elle a principalement travaillé comme infirmière clinicienne dans les points de services du Nord Québécois. Cette expérience clinique en rôle élargi l'a convaincue d'ailleurs de l'importance de travailler à l'optimisation du rôle des infirmières afin qu'elles puissent mieux concourir à accroître l'accessibilité, la continuité et l'humanisation des soins offerts personnes vivant des problèmes de santé mentale. Elle est l'instigatrice et la coordonnatrice de ce dossier thématique.


Champs d'intérêt : santé mentale première ligne, pratique infirmière avancée en santé mentale, organisation des services de santé, région éloignée et isolée, collaboration interdisciplinaire, changement organisationnel


Affiliation principale : Université du Québec à Rimouski


Téléphone : 418-884-2344




Lucie Nadeau, M.D.

Biographie : Docteure Lucie Nadeau est professeure adjointe au Département de psychiatrie de l'Université McGill (Child Psychiatry and Division of Social and Transcultural Psychiatry). Elle a complété une formation en médecine et en psychiatrie à l'Université de Montréal, de même qu'une maîtrise en psychiatrie transculturelle à l'Université McGill. Docteure Nadeau travaille comme pédopsychiatre au Centre universitaire de santé McGill et à l'Hôpital général juif de Montréal. Elle agit également comme psychiatre répondant dans des quartiers pluriethniques de Montréal et, depuis 2008, comme psychiatre consultant au Centre de santé Inuulitsivik, dans le Grand Nord québécois, où elle travaille auprès des enfants et les adolescents inuits. Elle a développé une expertise de recherche dans le domaine de la santé mentale jeunesse et elle a mené plusieurs études portant sur les jeunes et les adolescents immigrants, réfugiés et autochtones. Elle se consacre à l'élaboration d'un programme de recherche sur les modèles de soins en collaboration et participe à une recherche sur la prévention des troubles de santé mentale en milieu scolaire dans des communautés autochtones.


Champs d'intérêt : Santé mentale jeunesse, psychiatrie transculturelle, évaluation de modèles de soins en collaboration, prévention en santé mentale pour les enfants autochtones et inuits.


Affiliation principale : Organisme Centre universitaire de santé McGill/CSSS de la Montagne


Téléphone : 514-273-3800, poste 6423




Cécile Rousseau, M.D.

Biographie : Docteure Cécile Rousseau est professeure titulaire au Département de psychiatrie de l'Université McGill et directrice scientifique du Centre de recherche et de formation du CSSS de la Montagne. Elle travaille également comme pédopsychiatre auprès des enfants immigrants et réfugiés dans des quartiers pluriethniques de Montréal tout en poursuivant ses travaux de recherche. Dre Rousseau possède une vaste expertise dans le domaine de la santé mentale chez les enfants réfugiés, plus particulièrement en ce qui concerne l'accès aux soins de santé des enfants ayant un statut d'immigration précaire et l'utilisation des arts comme outil de prévention auprès des enfants nouvellement arrivés. Elle est également chercheure principale d'un programme de recherche sur l'évaluation de modèles de soins en collaboration en santé mentale jeunesse. Depuis plusieurs années, elle anime des séminaires interinstitutionnels de discussion de cas cliniques réunissant des intervenants des CSSS et des centres jeunesse.


Champs d'intérêt : Santé mentale jeunesse, psychiatrie transculturelle, politiques de migration et santé mentale, élaboration et évaluation de programmes de prévention en santé mentale en milieu scolaire pour les enfants réfugiés et immigrants, terrorisme et conséquences sur la santé mentale, et évaluation de modèles de soins en collaboration.


Affiliation principale : Organisme Centre universitaire de santé McGill/CSSS de la Montagne


Téléphone : 514-273-3800, poste 6452




Catherine Vallée, Ph.D.

Biographie : Catherine Vallée est professeure adjointe au Département de réadaptation de la Faculté de médecine de l'Université Laval. Elle a complété un baccalauréat en ergothérapie à l'Université de Montréal, une maîtrise en counselling de réadaptation psychiatrique à l'université de Boston, un doctorat en sciences biomédicales et un stage postdoctoral en santé publique à l'Université de Montréal. Elle s'intéresse d'une part à l'organisation des services de santé mentale, à l'évaluation de programme et à la collaboration inter-organisationnelle au sein des réseaux locaux de services. D'autre part, elle s'intéresse aux liens qui existent entre la participation sociale et le rétablissement et les pratiques de réadaptation psychosociale en santé mentale, particulièrement en ce qui a trait au logement, au travail et à la participation décisionnelle.


Champs d'intérêt : santé mentale, organisations des services, soins de santé de première ligne, rétablissement, réadaptation.


Affiliation principale : Université Laval


Téléphone : 418-681-8787, poste 3812




 
Lire notre blogue
Consultez nos bulletins Quintessence
Rechercher une publication
Ouvrir une session
Accès perdu ?