QUINTESSENCE
Une publication pour les professionnels en santé publique qui s'intéressent à la santé mentale
Santé mentale au travail
 
Accueil > Thèmes > Dossier : Organisation du travail et santé mentale > Introduction

Organisation du travail et santé mentale

La prévention des RPS avant la promotion du bien-être au travail

par Michel Vézina (28/05/2015)
Plusieurs entreprises ont malheureusement tendance à euphémiser, voire à nier le caractère pathogène que présentent certaines formes d'organisation de travail et de pratiques de gestion. Sous prétexte de favoriser une approche positive, elles semblent plutôt investir du côté de la promotion, entre autres, de saines habitudes de vie dans le but de favoriser le bien-être de leurs employés. Or, toute souhaitable est-elle, une activité de promotion du bien-être au travail ne permet pas nécessairement de réduire les risques psychosociaux (RPS), alors que la prévention des contraintes organisationnelles ou psychosociales s'accompagne nécessairement d'une amélioration du bien-être au travail...

En savoir plus et réagir à cet article

De la santé mentale au bien-être au travail : changement de terminologie ou de stratégie ?

par Michel Vézina (23/03/2015)
Nous assistons depuis quelques années à un changement de discours en ce qui concerne la problématique de la santé mentale au travail. Dans le but d'utiliser un vocabulaire moins dérangeant pour les entreprises, plutôt que de parler de santé mentale ou de stress, nous parlons dorénavant de santé psychologique et de bien-être au travail. Cette évolution a également été observée dans les publications scientifiques sur...

En savoir plus et réagir à cet article

Un enjeu de santé publique incontournable

par Michel Vézina et Louise St-Arnaud (01/11/2010)
Les deux dernières décennies ont été marquées par de profondes transformations du travail et des liens d'emploi. Au chapitre de l'organisation du travail, les changements se sont surtout caractérisés par une intensification du travail imposée par de nouveaux modes de gestion, entraînant une augmentation de la cadence et du rythme de travail, un contrôle plus serré de la production individuelle et la chasse aux temps morts. En somme, une recherche poussée du fonctionnement optimal avec un minimum d'effectifs. Dans un contexte d'intensification du travail, cette réduction de l'autonomie du travailleur accroît la tension par manque de temps, d'information et d'interactions utiles avec les collègues ou le supérieur hiérarchique...

En savoir plus et réagir à cet article

Équipe

Quintessence
Novembre 2014 Plaidoyer pour un leadership distribué favorisant la santé au travail en contexte scolaire
 
Lire notre blogue
Rechercher une publication
Ouvrir une session
Accès perdu ?