QUAZETTE
Notre infolettre mensuelle vous tient au courant des projets et travaux en cours.
Santé mentale en milieu scolaire
 
Accueil > Thèmes > Dossier : École en santé > Introduction

École en santé

Agir et réussir ensemble : des pratiques de promotion et de prévention efficaces en contexte scolaire québécois

par Marie-Claude Roberge (10/01/2011)
Le Québec est engagé dans le déploiement de pratiques de promotion et de prévention efficaces en contexte scolaire. Depuis plus de cinq ans, au moyen d'une approche intersectorielle, École en santé, les acteurs de l'éducation et de la santé sont invités à travailler de façon complémentaire et en synergie pour renforcer les actions posées tout au long du cheminement du jeune. L'objectif est d'agir efficacement sur les facteurs individuels et environnementaux favorisant le développement des compétences personnelles et sociales propices aux apprentissages, au maintien de la santé et au bien-être des jeunes.

Au-delà d'actions ponctuelles à l'école, l'efficacité recherchée repose sur une combinaison judicieuse de diverses stratégies. L'école, par la façon dont elle s'organise, dispense ses enseignements, aménage son environnement, collabore avec les jeunes, leur famille et les partenaires de la communauté, peut devenir un milieu qui « crée » de la réussite, de la santé et du bien-être. Promouvoir la santé mentale des jeunes est au cœur des préoccupations, puisque les recommandations sur les pratiques efficaces en promotion de la santé mentale comportent un caractère transversal à plusieurs problématiques (p. ex. : prévention de la violence, comportements responsables face à l'alcool, comportements sains et responsables en matière de sexualité).

Pour ce faire, on offre aux écoles des outils et un accompagnement leur permettant de réfléchir sur leurs pratiques de promotion et de prévention en vue de les mettre en perspective avec les pratiques reconnues efficaces. Des professionnels des centres de santé et de services sociaux et des commissions scolaires travaillent avec les acteurs de l'école pour documenter la réalité du milieu, ses acquis et les actions déjà en place. Les acteurs sont ainsi mieux équipés pour faire des choix éclairés : décider quelles actions doivent être poursuivies, cessées, bonifiées ou ajoutées pour s'assurer d'un gain substantiel en termes de réussite, de santé ou de bien-être chez les jeunes. Cette démarche s'inscrit dans une dynamique où les partenaires apprennent ensemble et adaptent leurs pratiques plutôt que dans une logique où les experts, seuls détenteurs du savoir, le transmettent aux autres. Cette pratique réflexive permet de réagir avec souplesse aux modifications contextuelles (politiques, sociales, économiques, culturelles, etc.).

La visée est de faire de l'école un milieu de vie où les objectifs éducatifs et les priorités pédagogiques sont soutenus par des mesures de promotion de la santé et de prévention.

Réagir à cet article


Équipe

Quintessence
Juillet 2014
 
Lire notre blogue
Rechercher une publication
Ouvrir une session
Accès perdu ?