QUAZETTE
Notre infolettre mensuelle vous tient au courant des projets et travaux en cours.
Promotion de la santé mentale
 
Accueil > Thèmes > Dossier : Activité physique et santé mentale > Publications

Publications

Nous avons pris soin de regrouper des documents à l'appui de ce dossier. Ceux que nous mettons de l'avant sont soit de nouvelles publications, soit des publications de grand intérêt. À la suite se trouvent toutes les autres publications reliées directement à ce dossier.

Directives canadiennes à propos de l'activité physique durant la grossesse

Wolfe, L. A., & Davies G. (2003). Canadian guidelines for exercise in pregnancy. Clinical obstetrics and gynecology, 46(2), 488-495.
Cet article se penche sur les directives en matière d'activité physique durant la grossesse, directives fondées sur des données probantes et élaborées au Canada grâce à la coopération entre des spécialistes de l'exercice physique, la SCPE, Santé Canada et la SOGC. Après un dépistage médical à l'aide du X-AAP pour femmes enceintes, on incite celles qui étaient auparavant inactives à participer à des programmes d'exercices prénataux alliant musculation et aérobie.
(en anglais seulement)
 

Effet potentiel de l'activité physique durant la grossesse sur la santé de la mère et du nouveau-né

Ferraro, Z. M., Gaudet, L., & Adamo, K. B. (2012). The potential impact of physical activity during pregnancy on maternal and neonatal outcomes. Obstetrical & gynecological survey, 67(2), 99-110.
La grossesse est souvent associée à un gain de poids qu'il est important de contrôler. L'obésité maternelle et la prise de poids excessive durant la grossesse sont devenues de plus en plus courantes et elles se traduisent par de piètres résultats obstétricaux pour la mère et l'enfant. Faire régulièrement de l'activité physique peut avoir une incidence positive sur les femmes enceintes à risque. Cet article donne un aperçu de la physiologie de l'exercice foeto-maternel, résume les données actuelles sur les effets foeto-maternels de l'activité physique durant la grossesse et passe en revue les plus récentes directives de la pratique clinique. De plus, il résume les découvertes qui ont été faites dans le contexte de l'épidémie actuelle d'obésité et il traite des répercussions sur la pratique clinique. Une revue de la littérature traitant de ce sujet a été faite.
(en anglais seulement)
 

Relation entre l'activité physique et les variations d'humeur durant la période périnatale : revue de la recherche naturaliste et clinique afin d'orienter la recherche future en matière d'interventions fondées sur l'activité physique pour lutter contre la dépression périnatale

Davis, K., & Dimidjian, S. (2012). The relationship between physical activity and mood across the perinatal period: A review of naturalistic and clinical research to guide future investigation of physical activity-based interventions for perinatal depression. Clinical Psychology Science and Practice, 19(1), 27-48.
Cette revue se penche sur la relation entre l'activité physique et les variations d'humeur durant la période périnatale, elle met l'accent sur la recherche naturaliste et interventionnelle qui éclaire à la fois la recherche clinique et la pratique dont les interventions sont fondées sur l'activité physique pour lutter contre la dépression périnatale.
(en anglais seulement)
 

Activité physique et grossesse : adaptation cardiovasculaire, recommandations et issue de la grossesse

Melzer, K., Schutz, Y., Boulvain, M., & Kayser, B. (2010). Physical activity and pregnancy: cardiovascular adaptations, recommendations and pregnancy outcomes. Sports Medecine, 40(6), 493-507.
Le but de cet article était de revoir l'état actuel des connaissances sur (i) la façon dont le système cardiovasculaire réagit à l'activité physique chez les femmes, enceintes ou non, (ii) le respect des recommandations actuelles concernant l'activité physique chez les femmes enceintes, et (iii) les effets de l'activité physique sur l'issue de la grossesse.
(en anglais seulement)
 

Schéma d'activité physique modérée et corrélats chez les femmes enceintes, en Ontario, au Canada

Gaston, A., & Vamos, C. A. (2013). Leisure-time physical activity patterns and correlates among pregnant women in Ontario, Canada. Maternal and child health journal, 17(3), 477-484.
Cette étude est la première à se pencher sur l'importance de suivre les directives en matière d'activité physique durant la grossesse chez les femmes ontariennes. Selon les données recueillies, moins d'une femme sur quatre s'y conforme. Les femmes enceintes qui ne font pas suffisamment d'activité physique durant la grossesse accroissent leurs probabilités de complication. L'inactivité durant la grossesse demeure donc un problème de santé publique important.
(en anglais seulement)
 

Exercice physique durant la grossesse : une revue des tendances et des déterminants

Gaston, A., & Cramp, A. (2011). Exercise during pregnancy: A review of patterns and determinants. Journal of Science and Medicine in Sport, 14(4), 299-305.
Les bienfaits physiques et mentaux que procure l'exercice durant la grossesse mettent en lumière l'importance de comprendre les déterminants de l'activité physique chez les femmes enceintes. Cet article constitue une revue de la recherche actuelle sur la grossesse et sur l'activité physique afin de (a) résumer la littérature cumulée depuis 1986, qui se penche sur les changements en matière d'activité physique durant la grossesse, (b) résumer les corrélats et les variables de l'activité physique durant la grossesse, et (c) suggérer des orientations pour les recherches futures.
(en anglais seulement)
 

Bienfaits attestés de l'activité physique durant les loisirs et obstacles à la pratique de celle-ci chez les femmes inactives ou actives avant la grossesse

Da Costa, D., & Ireland, K. (2013). Perceived benefits and barriers to leisure-time physical activity during pregnancy in previously inactive and active women. Women & Health, 53(2), 185-202. DOI: 10.1080/03630242.2012.758219
Cette étude a comparé les bienfaits attestés de l'activité physique durant les loisirs et les obstacles à la pratique de celle-ci durant la grossesse chez les femmes qui n'étaient pas suffisamment actives ou qui étaient inactives avant la grossesse. Quatre-vingt-deux femmes enceintes ont rempli des questionnaires évaluant les bienfaits de l'activité physique modérée et les obstacles à la pratique de celle-ci, l'auto-efficacité de l'exercice, le soutien social, l'humeur dépressive, l'activité physique avant et pendant la grossesse, et la fatigue. Des analyses par régression multivariée ont permis de déterminer quels étaient les facteurs associés aux bienfaits de l'exercice et aux obstacles à la pratique de celle-ci dans les deux groupes dont les membres s'adonnaient à une activité physique modérée avant la grossesse.
(en anglais seulement)
 

Description de la façon dont les femmes enceintes utilisent l'internet pour obtenir de l'information sur la santé, l'activité physique et la nutrition

Huberty, J., Dinkel, D., Beets, M. W., & Coleman, J. (2013). Describing the use of the internet for health, physical activity, and nutrition information in pregnant women. Maternal and child health journal, 17(8), 1363-1372.
Le but de cette étude était de déterminer la façon dont les femmes enceintes du Midwest américain utilisaient Internet pour obtenir de l'information sur la santé pendant la grossesse, y compris sur l'activité physique et la nutrition, et de déterminer quelle était l'incidence d'Internet sur le degré d'assurance de ces femmes lorsqu'elles avaient à prendre des décisions concernant l'activité physique et les comportements alimentaires durant la grossesse.
(en anglais seulement)
 

Freiner le déclin de l'activité physique pendant la grossesse : une revue systématique des interventions en vue de changer les comportements

Currie, S., Sinclair, M., Murphy, M. H., Madden, E., Dunwoody, L., & Liddle, D. (2013). Reducing the decline in physical activity during pregnancy: a systematic review of behaviour change interventions. PloS one, 8(6), e66385.
Le niveau d'activité physique (AP) décline tout au long de la grossesse. De faibles niveaux d'AP sont associés à un gain de poids excessif, ce qui augmente ensuite les risques de pré-éclampsie, de diabète gestationnel, d'hypertension, d'accouchement par césarienne et de mortinatalité. Les revues systématiques sur l'AP pendant la grossesse ne se sont pas penchées sur l'efficacité des techniques de modification du comportement ni sur la théorie liée à la modification des habitudes en matière d'AP. Cette revue systématique a évalué le contenu des interventions en matière d'AP afin de freiner le déclin du taux d'AP chez les femmes enceintes, en mettant particulièrement l'accent sur les techniques de modification du comportement employées pour provoquer ce changement.
(en anglais seulement)
 

Activité physique : contexte et effet sur la santé

Expertise collective. (2008). Activité physique : Contexte et effet sur la santé. Paris : Les Éditions Inserm.
Ce groupe pluridisciplinaire d'experts a réalisé une analyse des déterminants individuels et collectifs susceptibles de favoriser l'activité physique, une évaluation des effets de l'activité physique sur la santé, ainsi que l'analyse des contextes sociaux et environnementaux dans lesquels se sont développées les activités physiques et sportives. Un chapitre entier est consacré à la santé mentale.
(en français seulement)
 

L'activité physique, déterminant de la santé des jeunes

Kino-Québec (2000). L'activité physique, déterminant de la santé des jeunes. Avis du comité scientifique de Kino-Québec. Québec : Secrétariat au loisir et au Sport, ministère de la Santé et des Services sociaux, Gouvernement du Québec.
Cet avis scientifique fait état de la situation actuelle et des effets positifs de la pratique régulière d'activités physiques sur plusieurs aspects de la santé physique des jeunes, dont les effets sur la santé mentale. Les auteurs proposent également 10 recommandations : Donner le goût aux jeunes de bouger, c'est l'affaire de tous!
(en français seulement)
 

L'activité physique comme déterminant de la qualité de vie des personnes de 65 ans et plus

Kino-Québec. (2002). L'activité physique comme déterminant de la qualité de vie des personnes de 65 ans et plus. Avis du comité scientifique de Kino-Québec. Québec : Secrétariat au loisir et au Sport, ministère de la Santé et des Services sociaux, Gouvernement du Québec.
Destiné à l'ensemble des professionnels concernés par la qualité de vie des personnes âgées, ce document explique le rôle significatif de la pratique de l'activité physique dans la préservation ou l'amélioration de la qualité de vie des personnes âgées. Cet avis fourni une synthèse des connaissances scientifiques afin d'apporter, aux intervenants du domaine de la santé et aux décideurs publics, un éclairage documenté et actualisé sur les modalités visant à encourager la pratique régulière de l'exercice chez les aînés.
(en français seulement)
 

Le rôle de l'activité physique dans la promotion du bien-être mental et dans la prévention des troubles de santé mentale. Une information factuelle

Whitelaw, S., Swift, J., Goodwin, A. and Clark, D. (2008). Physical Activity and Mental Health: The role of physical activity in promoting mental wellbeing and preventing mental health problems. An Evidence Briefing. Edinburgh, Scotland: NHS Health Scotland.
Le NHS Health Scotland (système de santé publique de l'Écosse) a commandé cette étude factuelle sur les bienfaits de l'activité physique en matière de promotion du bien-être mental et de prévention des troubles de santé mentale, avec un accent particulier sur l'efficacité de différents types d'activités physiques, d'intensités, de fréquences, et de durées (dose-effet) à procurer ces bienfaits. Ce rapport souligne les facteurs protecteurs de la santé mentale et les facteurs de risque associés à la pratique d'activités physiques.
(en anglais seulement)
 

L'activité physique et la santé mentale : les notions actuelles

Paluska S.A., Schwenk T.L. (2000). Physical activity and mental health: current concepts. Sports Med, 29(3), 167-80.
Il a été démontré que des exercices d'aérobie ou un entraînement en force musculaire accrus réduisaient de manière significative les symptômes dépressifs. En revanche, l'activité physique habituelle ne semble pas prévenir l'apparition de la dépression. Plusieurs mécanismes psychologiques et physiologiques différents ont été proposés pour expliquer l'effet de l'activité physique sur les troubles de santé mentale.
(en anglais seulement)
 

Activité physique, entraînement physique, dépression, et troubles anxieux

Ströhle A. (2009). Physical activity, exercise, depression and anxiety disorders. J Neural Transm, 116(6), 777-84.
Cet article a pour but d'examiner de manière critique la documentation actuellement disponible concernant :
  • l'association qui existe entre l'activité physique, l'exercice, et la prévalence et l'incidence de la dépression et des troubles anxieux,
  • l'action thérapeutique potentielle de l'entraînement physique chez les patients souffrant de dépression ou de troubles anxieux.
(en anglais seulement)
 

Exercice et bien-être : un examen des bienfaits pour la santé mentale et physique associés à l'activité physique

Penedo F.J., and Dahn J.R. (2005). Exercise and well-being: a review of mental and physical health benefits associated with physical activity. Curr Opin Psychiatry, 18(2), 189-93.
Cette étude souligne les travaux récents évaluant la relation qui existe entre l'exercice, l'activité physique, et la santé mentale et physique. Les études transversales et longitudinales, de même que les essais cliniques randomisés y sont présentés. Les études associant l'activité physique à la dépression et à d'autres troubles de l'humeur y sont passées en revue.
(en anglais seulement)
 

L'activité physique et la probabilité de dépression chez les adultes : une revue de la littérature

Teychenne, M., Ball, K., and Salmon, J. (2008). Physical activity and likelihood of depression in adults: a review. Prev Med, 46(5), 397-411.
Cette étude se penche sur la recherche initiale qui examinait les associations entre le domaine et la dose d'activité physique (fréquence, intensité, et durée) et la dépression ou les symptômes dépressifs chez les adultes. Bien que la dose et le domaine d'activité physique varient parmi les études examinées, les preuves semblent indiquer que même de faibles doses d'activité physique peuvent protéger contre la dépression.
(en anglais seulement)
 

Activité physique, indice de sédentarité, et troubles mentaux dans l'étude de cohorte SUN

Sanchez-Villegas, A., Ara, I., Guillén-Grima, F., Bes-Rastrollo, M., Varo-Cenarruzabeitia, J.J., Martínez-González, M.A. (2008). Physical activity, sedentary index, and mental disorders in the SUN cohort study. Med Sci Sports Exerc, 40(5), 827-34.
L'étude avait pour objectif d'évaluer l'association entre l'activité physique de faible intensité pendant les loisirs (mode de vie sédentaire) et l'incidence de troubles mentaux chez 10 381 participants, dans le cadre de l'étude prospective dynamique d'une cohorte composée de diplômés universitaires espagnols suivis pendant six ans (l'étude SUN).
(en anglais seulement)
 

Les troubles dépressifs et anxieux, et leur association avec l'obésité, et les activités physiques et sociales

de Wit, L.M., Fokkema, M., van Straten, A., Lamers, F., Cuijpers, P., Penninx, B.W. (2010). Depressive and anxiety disorders and the association with obesity, physical, and social activities. Depress Anxiety, 27(11), 1057-65.
Cette étude examine l'association entre les troubles dépressifs et anxieux, l'obésité, et l'activité physique et sociale, et cherche à déterminer si les activités physiques et sociales sont des facteurs déterminants potentiels dans l'association entre les troubles dépressifs et anxieux et l'obésité. Les données transversales sont tirées de la Netherlands Study of Depression and Anxiety (étude néerlandaise sur la dépression et l'anxiété).
(en anglais seulement)
 

L'effet du conditionnement physique sur les symptômes dépressifs chez les patients atteints d'une maladie chronique : une revue systématique et une méta-analyse des essais contrôlés randomisés

Herring, M.P., Puetz, T.W., O'Connor, P.J. & Dishman, R.K. (2012). Effect of Exercise Training on Depressive Symptoms Among Patients With a Chronic Illness: A Systematic Review and Meta-analysis of Randomized Controlled Trials. Arch Intern Med, 172(2):101-111.
Une revue systématique a été effectuée afin d'évaluer l'effet de l'entraînement physique sur les symptômes dépressifs et de déterminer si l'effet varie en fonction des caractéristiques des patients et des propriétés modifiables de l'exposition à l'exercice et des cadres cliniques. L'entraînement physique a nettement réduit les symptômes dépressifs. De plus importants effets antidépresseurs ont été obtenus lorsque :
  • les symptômes dépressifs étaient plus marqués au début,
  • les patients atteignaient les degrés d'activité physique recommandés, et
  • le résultat premier de l'essai, avant tout associé à la fonction, était nettement amélioré chez les patients qui présentaient au début des symptômes dépressifs indicateurs de dépression légère à modérée.
(en anglais seulement)
 

Association des trajectoires de symptômes dépressifs à l'adolescence à l'activité physique et à l'adhésion à une équipe sportive chez les jeunes adultes

Sabiston, C.M., O'Loughlin, E., Brunet, J., Chaiton, M., Low, N.C., Barnett, T., & O'Loughlin, J. (2013). Linking depression symptom trajectories in adolescence to physical activity and team sports participation in young adults. Prev Med., 56(2), 95-98.
L'objectif de cette étude est d'examiner les trajectoires de symptômes dépressifs à l'adolescence comme variable explicative de l'activité physique chez les jeunes adultes. On y souligne l'importance d'examiner l'intensité et le type d'activité physique comme résultats des symptômes dépressifs. Des approches ciblées sont nécessaires pour encourager les adolescents souffrant de symptômes dépressifs modérés à graves à pratiquer une activité physique et à se joindre à une équipe sportive pour améliorer leur santé et leur bien-être.
(en anglais seulement)
 

L'association entre l'activité physique passée et actuelle, et les symptômes dépressifs chez les jeunes adultes : une étude prospective de 10 ans

Brunet, J., Sabiston, C.M., Chaiton, M., Barnett, T.A., O'Loughlin, E., Low, N.C., & O'Loughlin, J.L. (2013). The association between past and current physical activity and depressive symptoms in young adults: a 10-year prospective study. Ann Epidemiol. 23(1), 25-30.
Cette étude avait pour objectifs d'évaluer les associations longitudinales entre l'activité physique passée d'intensité modérée à élevée et le fait de faire partie d'une équipe sportive à l'école secondaire, et les symptômes dépressifs chez les jeunes adultes, ainsi que les associations intersectionnelles entre l'activité physique actuelle d'intensité modérée à élevée et le fait de faire partie d'une équipe sportive, et les symptômes dépressifs chez les jeunes adultes.
(en anglais seulement)
 

Les bienfaits psychologiques de l'activité physique

Carrière, A.-M. (2003). Les bienfaits psychologiques de l'activité physique. Psychologie Québec, Juillet, 15-17.
L'article présente les effets de l'activité physique sur la santé psychologique des populations.
(en français seulement)
 

Bouger pour être en bonne santé… mentale! L'activité physique: un moyen efficace de promouvoir la santé mentale chez les jeunes adultes | 

Doré, I., & Fournier, L. (2013). Bouger pour être en bonne santé… mentale! L'activité physique: un moyen efficace de promouvoir la santé mentale chez les jeunes adultes. Présentation dans le cadre du XIIIe colloque annuel de l'AÉÉSPUM, 13 février, Montréal.
Lors du XIIIe colloque annuel de l'AÉÉSPUM, Isabelle Doré a présenté le protocole de recherche de son projet de doctorat portant sur l'activité physique comme moyen de promotion de la santé mentale, par l'entremise des mécanismes sociaux. La problématique, la revue de la littérature, les hypothèses de recherche, la méthodologie, la population ciblée, les variables à mesurer ainsi que les principaux résultats attendus ont été exposés.
(en français seulement)
 

Une méta-analyse de la relation entre l'activité physique et la santé mentale chez les enfants

Ahn, S. & Fedewa, A.L. (2011). A meta-analysis of the relationship between children's physical activity and mental health. Journal of pediatric psychology, 36(4), 385-397.
La présente étude constitue une synthèse complète et quantitative de la littérature portant sur les effets de l'activité physique sur la santé mentale des enfants.
(en anglais seulement)
 

Activité physique et dépression chez les jeunes adultes

McKercher, C.M., Schmidt, M.D., Sanderson, K.A., Patton, G.C., Dwyer, T. & Venn, A.J. (2009). Physical activity and depression in young adults. American journal of preventive medicine, 36(2), 161-164.
Cette étude examine les associations entre l'activité physique dans divers domaines (dans les loisirs, au travail, par modes de transport actif, à domicile) et la dépression, à l'aide de mesures subjectives et objectives de l'activité physique et d'une mesure diagnostique de la dépression.
(en anglais seulement)
 

L'activité physique et la santé mentale : les concepts actuels

Paluska, S.A. & Schwenk, T.L. (2000). Physical activity and mental health: current concepts. Sports Medicine, 29(3), 167-180.
Des études bien controlées sont nécessaires pour clarifier les bienfaits de l'exercice sur la santé mentale dans diverses populations et pour examiner directement les processus sous-jacents des bienfaits de l'exercice sur la santé mentale.
(en anglais seulement)
 

L'activité physique dans différents domaines et la qualité de vie liée à la santé : une étude de la population

Jurakić, D., Pedisić, Z. & Greblo, Z. (2010). Physical activity in different domains and health-related quality of life: a population-based study. Quality of life research, 19(9), 1303-1309.
L'objectif de cette étude était de déterminer l'association entre l'activité physique (AP) dans différents domaines (au travail, à domicile, dans les modes de transport et dans les loisirs) et la qualité de vie liée à la santé (QVLS).
(en anglais seulement)
 

La participation aux clubs sportifs contribue-t-elle à la qualité de vie liée à la santé

Eime, R.M., Harvey, J.T., Brown, W.J. & Payne, W.R. (2010). Does sports club participation contribute to health-related quality of life? Medicine and Science in Sports and Exercise, 42(5), 1022-1028.
L'objectif de cet article est d'examiner la qualité de vie liée à la santé (QVLS) et la satisfaction de vie chez les femmes qui pratiquent trois formes différentes d'activité physique : les clubs sportifs, les activités en salle et la marche.
(en anglais seulement)
 

Les jeunes au secondaire et le risque de suicide : explorer la protection associée à l'activité physique et à la participation sportive

Taliaferro, L.A., Rienzo, B.R., Miller, M.D., Pigg, R.M & Dodd, V.J. (2008). High school youth and suicide risk: exploring protection afforded through physical activity and sport participation. Journal of School Health, 78(10), 545-553.
Cette étude examine le risque relatif de désespoir et de tendance suicidaire en lien avec l'activité physique et la participation sportive.
(en anglais seulement)
 
 
Lire notre blogue
Rechercher une publication
Ouvrir une session
Accès perdu ?