OPÉRATION SAUVETAGE
Qualaxia multiplie les efforts pour assurer sa survie à long terme
Promotion de la santé mentale
 
Accueil > Thèmes > Dossier : Activité physique et santé mentale > Introduction

Activité physique et santé mentale

Bouger pour être en bonne santé… mentale!

par Isabelle Doré (20/10/2011)
La promotion de l'activité physique est au sommet des priorités de la santé publique. Il est maintenant reconnu que l'activité physique permet d'améliorer la santé globale des individus et de réduire le risque de nombreuses maladies chroniques physiques. Plus récemment, des études ont confirmé l'effet positif de l'activité physique sur la santé mentale. Des essais cliniques démontrent même l'efficacité de l'activité physique dans le traitement de la dépression. Dans une perspective de promotion de la santé mentale et de prévention des troubles mentaux courants auprès de la population en général, la pratique régulière d'activité physique serait associée à une amélioration de la qualité se vie et du bien-être psychologique, et à une réduction du niveau d'anxiété, des symptômes dépressifs, et du stress.

L'activité physique d'intensité modérée à élevée permet de maintenir ou d'améliorer le bien-être psychologique en agissant sur le renforcement des facteurs de protection individuels, tels que l'estime de soi, le sentiment d'efficacité, l'image corporelle, la qualité de vie, et la satisfaction face à la vie. Ces facteurs de protection ont pour effet d'interrompre les pensées négatives associées au stress.

L'activité physique a également des répercussions positives sur certains facteurs sociaux qui agissent à leur tour sur la santé mentale. En favorisant un réseau social élargi et diversifié, l'activité physique permet de réduire les effets dus au stress et à la détresse psychologique en donnant aux personnes les moyens et les ressources nécessaires pour faire face à l'adversité et gérer les événements de la vie quotidienne. L'intégration sociale entraîne différentes formes d'états psychologiques positifs chez une personne (sentiment d'appartenance, sécurité, reconnaissance de sa valeur personnelle), qui contribuent à accroître la motivation à adopter des comportements sains et modulent la réponse au stress. Plusieurs études récentes soutiennent que les bienfaits de l'activité physique sur la santé mentale sont accrus lorsque celle-ci est pratiquée dans un contexte de groupe. Les activités physiques qui nécessitent un engagement social (ex. : club sportif) ont un effet bénéfique sur la réduction du stress, sur la résilience face au stress, sur les symptômes anxieux et dépressifs, et, même, sur le risque suicidaire en agissant comme catalyseurs sociaux. Chez les personnes âgées, l'activité physique dans un contexte social permet de réduire la solitude et l'isolement.

La promotion de l'activité physique est une stratégie d'intervention de plus en plus considérée comme efficace pour réduire le fardeau des troubles mentaux qui ne cesse de s'accroître à l'échelle mondiale.

Réagir à cet article

Équipe

Isabelle Doré,
Marie-Claude Roberge, Étienne Pigeon, Lise Gauvin.


Quintessence
Octobre 2013
 
Lire notre blogue
Rechercher une publication
Ouvrir une session
Accès perdu ?